Plein de records personnels, de victoires et de sourires à Utrecht !

Pour la deuxième manche de la Coupe des Pays-Bas, le LGM est parti en nombre à Utrecht le ce 8 avril. Les résultats ont été à la hauteur des entraînements, puisque tous les nageurs et nageuses ont réalisé des performances encourageantes, voire même de premier plan. Jugez plutôt :
Alexia réalise son meilleur temps personnel sur 50 SF en 24.19, tout comme Léo en 18.23, Antoine en 19.73, et Burak en 19.61, ce qui lui vaut un nouveau record dans sa catégorie !

Sur 200 BF, Philippe établit le tout premier record de sa catégorie sur cette distance en 2.52.85, et Alexia nage encore un meilleur temps personnel en 2.18.00.

Pour son retour, Sophie fait un carton plein puisqu’elle améliore son 50 SF, son 200 BF et son 50 BF. Olivier, fatigué par un long et tumultueux voyage, n’écoute que son cœur (et peut-être ses coachs…) en venant tout de même nager, et en approchant ses meilleurs temps sur toutes les distances… Cela promet pour quand il sera en forme ! Notons qu’il réalise pile le même temps que Burak sur le 100 SF, la lutte des Anciens contre les Modernes ne fait que commencer…

Elina confirme les bons résultats de Lignano en remportant le 100 SF, et vainc la malédiction du crawl sur le 50 BF, où elle pulvérise son meilleur temps en 25.45 et s’impose juste devant Jeanne. Notons aussi la belle course d’Alix, qui fait descendre sa meilleure marque à 32.36. Pas mal pour une nageuse née en 2005…

Joaquim est tout près de ses meilleurs temps sur le 100 SF et le 100 IS – il remporte d’ailleurs l’immersion haut la main chez les hommes, tandis que Maureen s’impose chez les dames. Un beau retour pour elle aussi, après des mois plus difficiles pour cause de maladies. Antoine améliore son 100 SF en 45.16… Cela commence à devenir intéressant !

Jeanne et Bruno, quant à eux, remportent chacun largement leur 200 BF, mais manquent un peu de concurrence pour aller chercher la grosse performance. Ce n’est que partie remise !

Enfin arrive le relais, la grande spécialité liégeoise – à égalité avec les boulets-frites. Et nos nageuses respectent la tradition, puisqu’elles gagnent leur course. Elles sont imitées plus tard par le relais LGM hommes, qui fait claquer les palmes sur l’inox de la piscine d’Utrecht, et au sein duquel Léo se permet même de nager plus vite qu’en individuel… C’est ça l’esprit d’équipe du LGM, qui est décidément fin prêt pour les Championnats de Belgique, le 22 avril… Cela risque de faire des vagues à Genk !