Patrick Sastre

Patrick Sastre

Patrick Sastre

Nageur de Combat à la retraite, Patrick avait comme but de former le maximum de nageurs et développer notre beau sport au travers de l’expansion de notre club. Pour tous ceux qui l’ont connu, Patrick était l’âme de la nage avec palme dans notre Province, et sans doute un de ses représentants les plus appréciés à l’étranger. Pour de nombreux liégeois, « Pat », comme chacun l’appelle, reste cette voix tonitruante au bord des bassins, qui a accompagné plusieurs générations de nageurs avec ou sans palmes. Mais l’impressionnant Pat avait aussi un cœur d’or et une oreille attentive quand il le fallait, et beaucoup ont profité de ses conseils et d’un soutien qui dépasse largement le cadre de la natation.
Impossible de rendre compte d’un parcours si bigarré et hyperactif que celui de Pat, mais tentons de poser quelques jalons. Passionné de nage avec palmes dès l’âge de 14 ans, Patrick rencontre par la suite Dominique Begasse avec qui, dès 1978, la nage avec palmes allait prendre tout son essor.

En 1980, Patrick intègre l’équipe nationale de nage avec palmes et se rend en 1981 en Hongrie pour le stage de l’équipe nationale. C’est là qu’il découvre la monopalme, et se convainc de son potentiel pour notre sport.

En 1982, il participe à son premier championnat du monde à Moscou, un événement dont il aimait rappeler à ses nageurs l’importance capitale dans l’histoire de la palme. Combien de discours n’a-t-il pas commencés ou conclus par une référence à son « Moscou 82 » ?

Patrick a aussi été entraîneur national pendant de nombreuses années, et a notamment connu le plaisir de voir l’un de ses nageurs se classer sixième aux championnats du monde senior. En tant qu’entraîneur de club, il a mené un grand nombre de nageurs et nageuses à des records de Belgique, et obtenu plusieurs médailles (junior, senior, et en relais) en Coupe du Monde des Clubs.

Parallèlement à cela, Patrick était également un juge international reconnu pour sa compétence et, de ce fait, participait souvent à la formation des candidats à ce poste. Il a été plusieurs fois juge principal dans des évènements majeurs.

Passionné par l’apnée, il en était aussi breveté, comme « moniteur d’apnée » portant un des premiers brevets Lifras, le n°3. Mais Patrick restait avant tout un nageur, et il l’avait encore prouvé lors du championnat longue distance 2001 en devenant champion de Belgique « Vétéran A » (35-44 ans) et vice-champion toute catégories.

Patrick Sastre

2007, Pat au stage de Lanzarote

Patrick avait, malgré un titre en traversée, une prédilection pour l’immersion et les courtes distances, on pouvait même dire que c’était un vrai sprinter comme son ami Dominique Begasse. Il transmettait cette passion du sprint à ses ouailles, qui s’efforçaient de suivre ses grandes traces.
Par-delà ce parcours extraordinaire, Patrick était attentionné avec chacun d’entre nous, et il a consacré toute son énergie à sa passion et à son club, qui était son bébé, un bébé devenu grand au fil des années. À tous, et à travers le sport, il nous a également transmis beaucoup d’amour. Pat nous a malheureusement quittés en 2017, causant un grand chagrin aux membres du LGM et à la communauté internationale de la nage avec palmes. Mais Pat aurait voulu conserver le positif, et c’est sur la base de ses enseignements et de sa philosophie de vie qu’une véritable armée d’amis et collaborateurs passionnés se sont fixé un défi commun : continuer son œuvre et poursuivre l’aventure de la famille LGM. Pour que Pat soit toujours là !