Athènes 2018, sous le signe de Poséidon

Cette année, encore, le LGM se déplaçait à Athènes pour son stage de préparation sportive organisé comme d’habitude pendant la semaine du congé scolaire de la Toussaint. Cette édition se composait de 12 nageurs issus de la nage avec palmes et aussi du sauvetage sportif : Alix, Janice, Jeanne, Antoine, Brivael, Thomas, Méline, Florian, Delphine, Philippe, Martine et Burak, tous entrainés par Muriel.
Les Dieux de l’Olympe furent cléments avec notre stage qui baignât dans le soleil et 27 degrés toute la semaine. Un goût d’été prolongé 🙂

Comparé à l’année passé, nous avons décidé de changer d’organisation et de tout réserver par nous même. Cela nous a permis de monter en gamme dans les prestations de l’hôtel. Nous étions situé en bord de mer, et à 10 minutes à pied de la piscine (notre mise en train avant chaque entraînement).

Arrivés à l’aéroport, les nageurs étaient tous exaltés à l’idée de commencer le stage, cette exaltation monta encore d’un cran quand le soir nous découvrîmes notre hôtel et nos chambres et surtout notre premier repas qui fût délicieux.

L’entraînement commençât le samedi qui tombait en même temps que le championnat de Grèce de waterpolo qui allait se dérouler dans notre piscine.
Ce sera l’unique jour de la semaine ou nous aurons un entrainement du matin en ligne d’eau de 25 m et l’entrainement du soir en ligne de 50 m mais plus tard que l’horaire de départ, nous terminons à la nuit tombée, ça nous rappelle le stage 2017 🙂

Le lendemain, c’était jour de fête nationale et la piscine n’était ouverte que la matinée, uniquement pour nous 🙂 L’après-midi Muriel avait prévu de profiter de la gratuité des musées nationaux pour visiter un autre site incontournable d’Athènes : le Cap Sounion avec le temple de Poséidon, tout un symbole pour nos palmeurs 🙂

Après avoir pris possession de nos véhicules de location, nous avons parcouru une cinquantaine de kilomètres pour d’abord arriver sur une plage en bas du temple, ou les nageurs ont pu se baigner, nous avons attendu d’être assez tard pour synchroniser notre visite avec le couché du soleil qui offre une vue unique depuis la falaise où a été bâti le temple de Poséidon.

Après une demi-journée de délassement, la semaine débutât avec des kilomètres à chaque entraînement, le but du stage est en partie d’acquérir du volume, 10 à 12 km seront prévu pour chaque jour pour un total de plus de 60 km nagés sur la semaine.

Les surprises n’étaient pour autant par terminées pour nos nageurs puisque nous avions prévus 2 après-midi d’activité nautique : traction en bouée pour tout le monde 🙂 Certains auront réalisés de belles figures aériennes et quelques belles gamelles.

La, maintenant, traditionnelle journée d’Halloween n’a pas oublié nos nageurs, notre sorcière/entraineur Muriel nous avait préparé quelques surprises : un entrainement déguisé, des bonbons à la fin de la session et une soirée jeu collectif qui collectât beaucoup de fous rires.

Shopping, repos, promenade, glaces, bons repas, cocktails étaient aussi au rendez-vous entre les séries de vitesse, les monopalmes, les planches, les mannequins, les échauffements, … etc … il n’y a que les oranges qui manquaient (private joke on : « qui stach de mert’ti!).

En résumé, les nageurs ont fait tous les entrainements et ont nagé 20% de plus que l’année passée, la mixité nage avec palme et sauvetage sportif était un élément important d’émulation et de motivation entre les nageurs. Les objectifs ont été atteint et tous ont amélioré leur style, que ce soit en mono ou en bipalme (crawl).

Cette édition fut un succès et le rendez-vous est déjà pris pour Athènes 2019.